Les Présents Multiples

Le site de la compagnie : www.compagnie-les-presents-multiples.com/

 


 

La compagnie créée en 2010 suit une démarche artistique propre. 

Elle défend un théâtre de marionettes et d'objet comme le coeur d'un espace de jeu. En plaçant la dramaturgie comme une orientation essentielle, elle veut faire figure de son soutien et de recherche dans l'exploration du langage de la marionnette, avec celui de l'émotion, dans la rencontre avec un texte, l'occupation de l'espace scénique et la mise en scène.

"Les Présents Multiples" se posent également en vecteur de transmission vers l'Autre d'un savoir en devenir qu'elle place au coeur du procédé empirique.

Elle se fait fort de construire des projets d'accompagnement éducatif en articulation avec sa recherche artistique, plus précisement autour du spectacle vivant, auprès de personnes ne bénéficiant pas d'un environnement favorable. 

En 2016, tournée vers l'avenir et de nouveaux projets, la compagnie Les Présents Multiples s'associe avec Le Grand Manitou, bureau de production et d'accompagnement artistique. 

 


LES SPECTACLES

 - Spectacle marionnettes interactif pour la petite enfance "Hippolyte l'Homme à fleurs" en crèches (Pelleport à Paris, EOVI en Ardèche-Drôme et Pomme d'Api CASH à Nanterre) de 2011 à 2016

 - "Léopold" solo clownesque et poétique : 

Crée en 2009 à l'Espace 44 à Lyon, programmé en 2010 à La Comédie de 3 Bornes à Paris puis repris au festival Off d'Avignon 2014, au PittchounThéatre co-produit par "La scène du Balcon".

 - "Violette" : spectacle en théatre d'objet avec Angèle Gilliard crée au Musée Théâtre Guignol à Brindas, projet soutenu par Le Grand Manitou. (2016)

 


 

 EN COURS DE PRODUCTION 

 - "Mais pourquoi tu chutes, papa?!" : tryptique pour théâtre de marionnettes sur table, à gaine et théâtre d'objets à partir de 8 ans. 

Un regard croisé, grave et comique sur la figure du père, son avènement, sa chute et le déboulonnement de sa statue.

Ce spectacle nous invite à entrer dans trois histoires : 

"La terre, leur demeure" de Daniel Keene, où un fils veut prendre son destin en main et annonce à son père qu'il quittera la ferme. 

Avec simplicité et poésie, les personnages nous emmènent à un dénouement inattendu.

"Le pied de l'arbre de Noël" de Karl Valentin, où une mère attend son mari et les enfants piaillent d'impatience. Ainsi débute une satire rythmée, comme un tourbillon comique.

"La chute du père" de Noëlle Renaude. En voyage de tourisme, on ne peut plus classique, le père,la mère, le fils et la fille s'arrêtent prendre des photos d'un panorama inoubliable (c'est écrit sur le panneau). Chute du père dans le ravin...

De la poésie à l'insolence, les marionnettes s'emparent du texte des trois auteurs, nous le donnent à entendre, nous interrogent et nous émeuvent. 

un fil est tiré entre trois époques au travers du regard de la figure du père. 

Tri-Mises en scène : Emilie Flacher, Emilie Valantin et Jacopo Faravelli

Direction artistique : Paul Canel 


  

 

  Crédits photos : Raphaël Boussarie